Muni d'une caméra déportée, d'une caméra épaule, et accompagné d'un cadreur, il est allé à la rencontre des professionnels sur le Salon Mondial du Tourisme qui s'est déroulé à Paris du 15 au 18 mars 2012. Il y a reçu un accueil plutôt chaleureux, en témoigne son reportage réalisé sur place. Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus sur son initiative. "Une recherche d'emploi collaborative" permise grâce à un travail d'équipe.

Comment a été reçue votre initiative au Salon Mondial du Tourisme ?
J'ai eu de très bons retours lorsque j'ai abordé les professionnels présents façon Antoine de Maximy avec ma caméra embarquée. Travailler sur la corrélation entre communication et tourisme était très intéressant et cela a été très bien compris par toutes les grandes enseignes présentes ainsi que par les PME. La réalité économique fait que, j'en suis bien conscient, je ne peux pas obliger les gens à m'embaucher ! Mais le but était de me faire connaître, de marquer les esprits et d'avoir une visibilité sur Internet. 
Je "remet le couvert" prochainement au Salon des Nouvelles Randonnées, où seront présents beaucoup de professionnels du e-tourisme et de voyagistes online.

Comment avez-vous monté l'opération ?
J'ai "recruté" 3 personnes parmi mes connaissances (un collectif de communicants) pour m'aider dans ma recherche d'emploi : un cadreur-monteur-réalisateur, une directrice artistique et une chargée de relations presse. Nous avons fait un communiqué de presse que nous avons envoyé à une soixantaine de médias. C'est donc une équipe complète de professionnels de la communication et de l'image - dans laquelle j'ai joué le rôle du chef de projet - qui a monté ce projet comme pour un client lambda. C'est le réalisateur Vincent Mahé, qui me connaît depuis longtemps, qui a eu l'idée de "J'irai travailler chez vous".

Quel est votre profil et quel poste recherchez-vous ?
Je recherche un poste dans les métiers de la communication et du e-marketing, si possible dans le domaine du tourisme, dans une agence spécialisée en communication ou dans les médias. Dernièrement j'ai été responsable d'une agence en stratégie Internet au sein d'un groupe de communication à la Réunion et consultant en communication globale. Je suis en recherche active depuis janvier 2012. Je suis consultant globe-trotter par plaisir et par passion. Aussi, j'essaye de tisser la Toile pour faire parler de mes initiatives et de montrer ma maîtrise des outils et des médias comme spécialiste du e-marketing autour d'une thématique liée au voyage.

Pourquoi cette initiative et qu'attendez-vous d'elle ?
Je recherche un emploi par les voies "classiques" évidemment : je réponds chaque matin à toutes les annonces qui me correspondent, en plus de mes démarches en intérim. Concernant la candidature spontanée, je me suis dit qu'il fallait que je rencontre directement les professionnels, en me rendant à des salons spécialisés sur mon secteur, le tourisme. Mais au lieu de m'y présenter comme Monsieur Tout-le-Monde avec mon petit CV, il fallait que je fasse quelque chose d'innovant, qui marque les esprits. C'est pourquoi je suis rentré dans une réflexion qui a mûrit avec mon équipe et cela a donné "J'irai travailler chez vous". 
L'idée principale était de réaliser une candidature spontanée qui sort de l'ordinaire. Je l'ai relayée sur les réseaux sociaux, nous avons fait un communiqué de presse... La vidéo va continuer de vivre et peut faire du bruit d'ici quelques semaines à plusieurs mois. Pour ma part, je vais continuer d'aller à la rencontre des professionnels pour décrocher un emploi.

Prochain rendez-vous de Stéphane avec les recruteurs : le Salon des Nouvelles Randonnées les 30, 31 mars et 1er avril prochain. Espérons que son dynamisme fasse mouche !